Demandez à être rappelé gratuitement

Du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00
Joignable par téléphone le samedi matin de
09h00 à 13h00 Uniquement sur RDV

 

Gynécomastie à Braine-l’Alleud, près de Bruxelles (Ixelles, Uccle, Watermael-Boitsfort…)

Vous trouverez sur ces pages des renseignements détaillés sur la gynécomastie « le développement de la poitrine chez les hommes) », opération réalisée par le Dr Neuprez, chirurgien esthétique près de Bruxelles (Jette, Etterbeek, Ixelles...).

Un traitement cosmétique et chirurgical peut se révéler efficace contre la poitrine masculine surdéveloppée et les mamelons trop volumineux.

Traitement de la gynécomastie

10% des hommes souffrent d’un développement excessif des seins : la gynécomastie. Certains hommes sont gênés par ce développement excessif et considèrent une réduction de la poitrine.

  • Élimination des tissus graisseux excédentaires
  • Élimination des tissus glandaires excédentaires
  • Réduction du mamelon, taille des mamelons

Quelles sont les causes de la gynécomastie ?

Basée près de Bruxelles, votre chirurgien esthétique recherche d’abord la cause de la gynécomastie pour savoir quelle intervention est indiquée.

En soi, le développement des seins chez l’homme n’est pas un phénomène anormal. Tout comme chez la femme, les seins de l’homme contiennent des glandes mammaires et des canaux lactifères.

Généralement, ce développement excessif est dû à la corpulence. Dans ce cas, les seins se composent surtout de tissu graisseux. La gynécomastie peut aussi être la conséquence de problèmes hormonaux, de l’emploi de médicaments ou de l’exposition à certains produits.

Quels sont les traitements pour une gynécomastie et/ou correction des mamelons trop volumineux ?

La gynécomastie peut être traitée de différentes manières dépendant du degré de développement des seins et de leur nature.

1- Lorsque la gynécomastie est due à un excès de peau, le chirurgien applique la technique de la mastectomie. Cependant, cette technique entraîne une grande cicatrice verticale des cicatrices considérables. 

2- Lorsque la gynécomastie est due à de la graisse, on réalise une liposuccion. Cette intervention est réalisée en One day.

3- Lorsque la gynécomastie est due au grossissement de la glande, on peut enlever celle-ci par l’aréole, laissant un minimum. 

L’intervention dure environ une heure à une heure et demie et se déroule sous anesthésie générale. Le chirurgien fait une dissection sous-cutanée pour enlever l’excès de tissu glandulaire, afin de limiter les cicatrices.

Quels sont les soins post-opératoires après une gynécomastie ?

Des drains peuvent être mis en place lors du traitement de la gynécomastie. Ces tubes de drainages servent à éviter les hématomes. 

A la fin de l’intervention, l’incision est refermée et couverte d’un pansement compressif. Ce pansement sert à réduire le gonflement et doit être porté jour et nuit. Deux semaines après le traitement de la gynécomastie, les points de suture sont retirés. Ensuite, le patient peut masser les cicatrices prudemment avec une crème cicatrisante que le docteur vous recommande.

Il faut éviter des efforts physiques et des activités sportives pendant les trois à quatre premières semaines suivant l’intervention. Une semaine après le traitement de la gynécomastie, vous pouvez normalement reprendre votre travail.

Généralement, le traitement de la gynécomastie proposé par le Dr Neuprez, près de Bruxelles, est définitif.

Type d'anesthésie et modalités d'hospitalisation

Il s’agit le plus souvent d’une anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement.

L’intervention est le plus souvent réalisée en clinique d’1 jour ambulatoire, c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance. Une hospitalisation de 24 heures, voire 48 heures, est cependant parfois souhaitable.

La durée d’hospitalisation est en fait fonction de la technique chirurgicale employée. En effet, une lipoaspiration simple nécessitera une hospitalisation plus courte qu’une mastectomie sous-cutanée.

A noter que la gynécomastie est prise en charge par la mutualité s’il s’agit d’une gynécomastie glandulaire et pour les personnes qui ont une mutualité en Belgique. 

Consultez également :