Demandez à être rappelé gratuitement

Du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00
Joignable par téléphone le samedi matin de
09h00 à 13h00 Uniquement sur RDV

 

Augmentation mammaire à Braine-l’Alleud, près de Bruxelles (Jette, Anderlecht, Ixelles...)

L'augmentation mammaire, opération que vous propose votre chirurgien esthétique près de Bruxelles (Saint-Gilles, Uccle, Anderlecht...), s'adresse principalement aux :

  • poitrines peu ou non développées, parfois des poitrines asymétriques ou mal formées depuis la puberté ;
  • poitrines ayant diminué de volume après un accouchement, mais dont la peau ne s’est pas trop relâchée.

Cette opération n’est pas prise en charge (même partiellement) par une mutualité, excepté dans certains cas, assez rares, d’aplasie mammaire ou malformation (type "seins tubéreux") et sur demande d’accord préalable du médecin conseil.

Quels types d’implants mammaires ou de prothèses mammaires choisir ?

La plupart du temps, les prothèses ont une enveloppe de silicone et sont remplies de gel de silicone ou de sérum physiologique, proche de la consistance d’un sein. Il existe également une catégorie d’implants en silicone avec une enveloppe en polyuréthane recommandée dans certains cas. Votre chirurgien près de Bruxelles saura cependant vous conseiller et guider au mieux vos choix.

Actuellement, les implants contenant du sérum physiologique sont très peu utilisés en raison du risque qu’ils présentent de constituer des plis avec le temps et du risque de dégonflement précoce.

La forme de la prothèse est le plus souvent ronde. Mais des prothèses “anatomiques” peuvent être indiquées dans certains cas particuliers.

Comment sont placés les prothèses mammaires ?

La voie sous-mammaire est généralement privilégiée par votre chirurgien près de Bruxelles mais elle peut être péri-aréolaire ou axillaire. Le choix de la voie dépend de chaque cas, des habitudes du chirurgien et de l’avis de la patiente. Chaque voie présente des avantages et des inconvénients.

La position de la prothèse se place derrière la glande mammaire et peut être soit devant soit derrière le muscle grand pectoral. Ceci dépend de la morphologie de la patiente (thorax, sein, épaisseur de la graisse sous-cutanée) de la qualité de la peau.

Les suites opératoires après l’implantation de prothèses mammaires

L’œdème est fréquent, parfois accompagné d’ecchymoses, sur une durée de 2 semaines environ. Le sein est tendu pendant 1 mois et s’assouplit en 2 à 3 mois selon les cas.

La surveillance du sein est facile car l’implant se trouve derrière la glande qui peut être surveillée par le médecin traitant ou le gynécologue. De même, les mammographies postopératoires sont aisées et permettent de contrôler la glande mammaire comme par le passé. Il faut cependant prévenir le radiologue de la présence de ces implants.

Le contrôle post-opératoire se fait d’une façon régulière la 1ère année puis 1 fois par an. La durée de vie des implants est actuellement de 15 ans.

Une échographie annuelle est souhaitable à partir de 7-8 ans pour vérifier l’intégrité de la prothèse mammaire. La prothèse ne sera changée que lorsque l’échographie montrera une perte d’intégrité de l’enveloppe ou une rupture de la prothèse.

Augmentation mammaire près de Bruxelles

Peut-on corriger la forme et le volume des seins avec une augmentation mammaire ?

Faites appel à votre chirurgien plastique près de Bruxelles pour obtenir une augmentation mammaire satisfaisante. Les pommades ou les exercices n’ont pas de résultat remontant ni augmentatif.

En effet, les seins se composent de tissus graisseux, de tissus glandulaires, de vaisseaux sanguins, de nerfs, de canaux lactifères et de ganglions lymphatiques. Mais ils ne contiennent pas de tissu musculaire. Vous ne pouvez donc pas rehausser vos seins ou augmenter le volume de vos seins par des exercices ou des pommades.

D’autre part, un traitement hormonal est déconseillé à cause de ses effets secondaires graves. Seule une chirurgie des seins garantit une augmentation mammaire efficace.

Après combien de temps peut-on juger le résultat d’une augmentation mammaire ?

Le résultat d’une augmentation mammaire se juge après 2 mois jusqu’à 6 mois. L’œdème aura complètement disparu et le muscle pectoral se sera adapté à la nouvelle forme des seins. Une prothèse mammaire imite tout à fait les seins naturels.

Bon à savoir : le résultat d’une augmentation mammaire est définitif à 6 mois, une mammographie reste possible annuellement et vous pourrez allaiter après une augmentation mammaire.

L'augmentation mammaire : quel avenir ?

Actuellement, l’augmentation mammaire se fait de manière habituelle par mise en place de prothèses mammaires. Néanmoins, une alternative aux prothèses a vu le jour et est actuellement à l’étude avec des résultats prometteurs. 

L’augmentation par autogreffe adipeuse « dit lipofilling » (prélèvement de graisse sur une autre partie du corps, “purification” de cette graisse par centrifugation puis réinjection dans les seins).

Contactez-nous

Consultez également :